D'un Acteur, l'Autre

Production et diffusion de spectacles

00 33 (0)1 69 49 32 09

00 33 (0)6 81 91 45 08

LES NUAGES RETOURNENT À LA MAISON

Théâtre contemporain

Durée : 1h15



• De : Laura Forti

• Edition Actes Sud-Papiers

• Mise en scène : Justine Heynemann

• Avec Stéphanie Colonna et Federica Martucci

• Musique originale : Teo Paoli

• Chorégraphe : Sophie Mayer



Cristina travaille temporairement comme femme de chambre dans l'hôtel de son oncle à Florence. Elle y rencontre une prostituée albanaise qui supporte mal cette intrusion dans son intimité. Lentement, au fil des jours, les deux femmes vont tenter de s'apprivoiser jusqu'à ce qu'un secret éclate et bouscule leurs vies.

TEASER

Le sujet :

A travers cette rencontre entre deux femmes que tout semble séparer, Laura Forti évoque notre rapport aux autres, la compréhension ou l'incompréhension de la différence. Et combien il est difficile d'ouvrir la porte à "l'autre" et lui faire une place en nous. Derrière l'histoire intime qui se raconte dans le huis-clos d'un hôtel minable, la pièce fait aussi sourdre une dimension politique forte et touche à une universalité en s'emparant de sujets qui encensent l'actualité politique : arrivée massive de migrants en Europe et immigration clandestine, réseaux de prostitution, trafic humain... Des thèmes rarement évoqués au théâtre mais qui sont pourtant au cœur des débats très actuels en Italie comme en France : discussion sur la loi d'immigration, controverse sur le statut de la prostitution, scandales liés à la prostitution de mineurs et impliquent des responsables politiques...


Extraits de presse :

• "Un théâtre engagé et attentif à la teneur profondément humaine qui tente de dépasser les solitudes isolées à travers l'obstination des rencontres. La parole de la vie et de ses douleurs mêlées, ici et maintenant, à partager avec le public"

La Terrasse


• "Un petit bijou fragile qui brille dans l'ombre d'une salle" Les Trois coups


• "C'est poignant, frustrant et... insoluble ? Si l'on se tait, assurément... alors parlons-en !"

Revue du spectacle


• "La complicité féminine, l'accord de deux solitudes, nous sautent en plein cœur"

La Marseillaise

• "Une pièce bouleversante, terrible et belle à la fois. Une mise en scène très efficace où chaque détail a son importance. Les comédiennes jouent avec une simplicité et une sincérité remarquables. Le public doit reprendre son souffle avant de leur lances des "bravo !" profondément émus et vraiment mérités."

La Provence


• "Cela vaut la peine de se lever pour découvrir ce texte poignant de Laura Forti, porté par deux superbes comédiennes. Jamais graveleux, jamais limpide, c'est en subtilité que l'on entend les mots viles de Berlusconi. Un spectacle qui déroule sa force sur la durée. Une pièce coup de poing, extrêmement politique : joli travail !" Toute la culture.com


• "Les deux comédiennes, Stéphanie Colonna et Federica Martucci (qui est aussi l’auteur de la traduction parue chez Actes Sud-Papiers), dirigées par Justine Heynemann, incarnent parfaitement deux jeunes femmes si différentes et pourtant réunies par une similaire solitude, deux jeunes femmes qui, chacune selon son tempérament tourmenté, s’affrontent, s’observent, se comprennent peu à peu, se surprennent à s’aimer avec une tendresse muette, et percent finalement les secrets dramatiques que révèle leur confrontation. Émouvant et terrible."

Notes et chroniques


• "Les nuages retournent à la maison / Comme les poissons qui nagent dans la mer / Le jour ils balaient les anges / la nuit ils se fondent en étoiles" (...) En s'inspirant de témoignages de femmes albanaises à Florence, l'auteur italienne nous met face au thème politique de l'immigration clandestine et pose la question de l'échange avec l'autre. La voix de Laura Pausini chante la solitude de Nadia. A Federica Martucci, on doit la traduction du texte et l'interprétation de Nadia. Poignante, elle impose sur scène toute la sensualité fragile du personnage. Sur scène et dans la salle, des liens se nouent." Théâtre du Blog

0