D'un Acteur, l'Autre

Production et diffusion de spectacles

00 33 (0)1 69 49 32 09

00 33 (0)6 81 91 45 08

LA VIE DE GALILÉE

Théâtre contemporain à partir de 12 ans 


• Création 2012

• Texte : Bertolt Brecht

• Mise en scène : Christophe Luthringer

• Avec : Aurélien Gouas, Philippe Risler, Régis Vlachos, Charlotte Zotto.

• Musicien : Jean-Christophe Cormier - en alternance avec - Carl Laforêt

• Scénographie : Juliette Azzopardi

• Lumières : Alexandre Ursini

• Son : Sébastien Devey

• Costumes : Hélène Vanura

• Chorégraphies : Caroline Roelands

• Avec les voix de : Christophe Alévèque, Françoise Cadol et Pierre Dourlens


Production : La Compagnie du Grand Soir

Avec le soutien de : la ville de Clichy-sous-Bois, du Théâtre Roger Barat d'Herblay, de la Fondation Groupe RATP, du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, du Conseil Régional Ile-de-France, l'Adami et la Spedidam.

TEASER

Le spectacle :

De la musique, du rire, mais aussi de l'engagement et de la poésie pour cette œuvre magistrale et peu connue de Brecht, qui nous éclaire sur la Renaissance et fait écho à notre siècle.


Galilée n'est pas un héros, il court après l'argent et la gloire pour faire reconnaître ses découvertes : et si on participe à ses regards passionnés vers les étoiles et sur les hommes, on assiste aussi à ses compromissions.


Cette œuvre testamentaire de Brecht nous plonge dans la passion et la folie du terrible combat qu'entretenaient entre elles les autorités - scientifique et religieuse - de l'époque. Celui qui voulait penser un autre monde possible devait affronter la rigueur de l'Inquisition. Commencée en 1936 par Brecht en exil, alors que l'Allemagne est sous le joug nazi, la pièce est réécrite en 1945 après Hiroshima. C'est bien de notre monde dont il est question.


Extraits de presse :

• "C'est dans un esprit festif et burlesque que C. Luthringer a choisi de mixer science, histoire et politique. Les puristes risquent de tousser un peu, nous, nous avons adoré et beaucoup ri. Empruntant les codes de la BD, la Compagnie du Grand Soir remporte haut la main son pari. Le résultat est léger, profond, amusant et hyper rythmé. Quand on a l'ambition d'une telle relecture, les comédiens sont essentiels à la réussite. Ici, tous sont au rendez-vous fixé par l'énergie et la truculence". Pariscope


• "Cette version astucieuse et rythmée prouve une fois de plus l'intérêt et la modernité du théâtre de Brecht, surtout quand il ne fait pas l'objet d'une excessive sacralisation". Froggy'sdelight


• "Brecht lui-même ne répugnait pas au mélange des genres, du théâtre sérieux avec du cabaret ou de la pantomime, voire de la comédie musicale. Cette leçon n'a pas été perdue et nous assistons à un joyeux traitement : dans un décor épuré, une simple malle géante multifonctions, les comédiens s'ébrouent et se déguisent. Rien n'est gratuit. Les cabrioles, détournements et autres gags sont au service de l'histoire et du message. On apprend des choses au passage et on sort de là content... et curieux en même temps." Regarts


• "La gageure de condenser la pièce de Brecht en 1h30 est tenue avec brio et le rire est d'autant plus franc qu'il libère et enseigne. (...) Un plaisir intelligent, bel acte de résistance à tous les obscurantismes." Zibeline


• "Une adaptation rythmée qui n'enlève rien à l'acuité des propos sur les rapports à la vérité et aux mensonges." City Local News.


• "Ce spectacle remet le théâtre de Brecht à la portée de tous. Avec bonne humeur et sans démagogie". La Marseillaise


• "Entre apparitions du démon et pantomimes, l'espace théâtral assume ses distances avec humour. Et la scène éclate soudain d'étoiles." Théâtre du Blog


• "Le talent des comédiens, virevoltants comme des astres, est de nous entretenir d'un sujet grave en prenant soin de n'être jamais ennuyeux." Avignon.fr


• "Voilà une idée qu'elle est bonne, non pas de dépoussiérer Brecht (quoique) mais d'insister sur le côté ludique, le cabaret, plutôt que sur son matérialisme dialectique. Un spectacle très accessible et hélas que trop d'actualité !" Revue du spectacle


• "Cette troupe démontre par d'habiles insertions la pérennité du propos. Elle ne tombe pas dans le piège d'un modernisme à tout prix mais va puiser des arguments et des éléments dans la matière originale de Brecht. La métaphore y est filée bon train sans être appuyée". Webthea


• "C'est brechtien dans la distanciation et la satyre et c'est contemporain dans l'interprétation. Un régal... que l'on aime ou pas le théâtre... on aimera ce spectacle !" Le Post


• "Rien de didactique dans ce spectacle plein de vie, de musique, de mouvement et d'invention." Nice Matin

0